The Room / Brice Postma Uzel

du 17 mars au 22 avril 2007

Dans le bleu pastel, mousseux comme un ciel de Constable, s’écarquillent les grands yeux pleins d’espoir de ses gamins Kellogg’s couverts de taches de rousseur. Même pas peur de Norman Bates. Brice joue à nous faire flipper, et nous, on dirait qu’on y croirait.

Peluches ou personnages d’albums pour enfants, publicités années soixante, illustrations japonisantes, en y regardant de plus près, on découvre, délicieusement horrifié, que ce tableau idyllique, lisse, aux couleurs poudrées, ces images pures, ce petit air plastique, pop, cache un autre univers, celui des cauchemars enfantins. Dans le meilleur des cas. (Isabelle Nivet)

the room

 

%d blogueurs aiment cette page :