Megamix – David Renault & Mathieu Tremblin

EXPOSITION DU 20 FÉVRIER AU 24 AVRIL

Les Frères Ripoulain est un duo d’artistes français formé à Rennes en 2006. David Renault est né en 1979, il vit à Écouan (près de Paris) et travaille en France.

Mathieu Tremblin est né en 1980, il vit à Strasbourg et travaille en Europe.

David Renault et Mathieu Tremblin se sont rencontrés en 1999 à l’université à Rennes et ont formé à l’issue de leurs études en arts plastiques le duo les Frères Ripoulain en 2006.

DÉMARCHE :

En solo ou en duo, ils privilégient des formes de créations contextuelles. Tel des travailleurs de la voirie, ils explorent et réalisent des enquêtes de terrain sur les relations entre urbanité et urbanisme. Ils rendent compte de leur travail et observations par le biais d’espaces de consultation inspirés des bureaux d’étude.

David Renault et Mathieu Tremblin œuvrent dans les espaces en jachère de la ville et développent des protocoles d’action urbaine autour des notions de contre-façon, d’abandon et de dégradation, d’expression autonome et spontanée, de langage cryptique et de désobéissance civile.

Megamix Les frères Ripoulain

MÉGAMIX, C’EST QUOI ?

MEGAMIX, réunit une compilation de quinze années de pratique en duo.

L’exposition fonctionne à la manière d’une compilation des « meilleurs morceaux ». Cependant, puisque les interventions, installations ou multiples des Ripoulain sont pensées de manière processuelle — et non pas des objets figés —, elles demandent à être reprises et réinterprétées en fonction du contexte et de la période, lorsqu’elles sont remontrées ou réitérées.

L’espace des Moyens du Bord permet de présenter trois installations revisitées:

1-Dummy Birds (2009, 2020 – DAVID RENAULT ET MATHIEU TREMBLIN)

Dummy Birds est vue comme une actualisation ludique du film « Birds » d’Alfred Hitchcok (1963).

L’installation déplace l’inquiétante étrangeté d’un phénomène naturel inexplicable vers la paranoïa de la logique du tout sécuritaire et du sentiment d’insécurité, incarnée par ces oiseaux de mauvais augures que sont les caméras de surveillance.

Dummy Birds est composée d’une structure métallique — semblable à la cage à poule visible lors de la première apparition des oiseaux dans le film d’ Hitchcok — sur laquelle sont perchées 60 caméras de surveillance factices. Ces caméras équipées de détecteurs de mouvements, s’animent comme des automates de fête foraine en fonction du passage des spectateurs, et produisent un son mécanique aléatoire lancinant et angoissant lié au moteur qui les active.

Dummy Birds a été présentée une première fois pour la nuit Blanche de Metz en 2009 dans une version d’installation urbaine.

2 – Ikea Sound System (2012, 2013, 2020 – DAVID RENAULT)

Le principe d’empilement des sound systems en fait des objets pourvus de qualité sculpturales.

Ikea sound system - advid Renault

À la croisée du ready-made*, du post-minimalisme* et de l’art sonore*, Ikea Sound System est une construction DIY qui invite au détournement du mobilier ô combien standardisé de la célèbre firme de meubles et équipement d’intérieur en vue d’une prolifération musicale.

Le mobilier Ikea composant la structure peut facilement être récupéré dans la rue après son abandon aux encombrants, du fait de son obsolescence programmée. il en va de même des cartons qui composent également cette structure, du fait de leur usage éphémère.

Aussi, Ikea Sound System est une proposition réitérable par tous et mise à la disposition de tous (une prise «jack» est prévue à cet effet), pour une libre diffusion musicale à même de subvertir tactiquement l’idéologie de la société de consommation et de divertissement dont Ikea est un emblème.

Ikea Sound System a été présentée à la galerie DMA à Rennes en 2012 et à la Gaîté Lyrique à Paris en 2014.

3 – Ink Geyser (2012, 2013, 2014, 2020 – MATHIEU TREMBLIN)

Ink Geyser est un principe de peinture murale automatisée dont le mode opératoire constitue un détournement à des fins picturales de la réaction chimique effervescente vernaculaire Mentos–Coca-Cola Light.

Ink Geyser est le déplacement dans le champ de l’art d’une expérience fameuse de la teen culture, popularisée notamment par le web à travers des vidéos, à lInk Geyser - Mathieu Tremblina manière d’une légende urbaine, qui s’avère fondée : il est possible d’obtenir un geyser de Coca-Cola en plongeant dans une bouteille de cette boisson gazeuse des bonbons de la marque Mentos. L’expérience est ici réalisée avec de l’encre et de la peinture en sus de la boisson. À la croisée du happening*, de la sculpture et de l’action-painting*, il s’agit là d’une proposition simple pour brouiller les frontières de l’art et de la vie dans sa dimension sotte : une « sottise positive », dont Clément Rosset* dit qu’elle est une manière d’être au monde en se consacrant corps et âmes à quelques occupations absurdes qui deviennent pure activité.

Ink Geyser a été activé à la galerie DMA à Rennes en 2012, à la ville de Bruxelles pendant la Slick Art Fair en 2013, à la HEK (Haus für Elecktronische Kunst) à Bâle en 2013, à la Graineterie à Houilles en 2014 et pour le festival Gamerz à Aix en-Provence en 2014.

 

L’espace des Moyens du Bord permet de présenter 2 éditions d’artistes :

1 – Negatifx (2016, 2020)

Negatifx est une édition d’artiste incluant une sélection de 36 images de processus d’interventions réalisées dans l’espace urbain.

Les images sont présentées en format tirage de lecture dans une pochette estampillée Negatifx, évoquant Negatif+ le laboratoire parisien de prédilection des graffiteurs français choisi pour le développement des pellicules argentiques 24 x 26 mm à la fin des années 90 – début des années 2000 en raison de son tarif avantageux et de l’élégance de ce format de consultation adjoint à chaque développement.

Le ticket de caisse adjoint à la pochette vient apporter en fonction des références de chaque tirage, un éclairage sur l’intervention afférente et le contexte de prise de vue.

Negatifx a été présentée à la Sommerset House à Londres en 2016.

2 – Mute Mutiny (2008–2013, 2020)

Mute Mutiny [Mutinerie Muette] est un journal de bord urbain développé sous la forme d’un blog sur Ekosystem.org de 2009 à 2013 (47 billets) puis sous forme de blog photographique sur Tumblr de 2011 à 2015 (178 billets).

En tant que ressource, Mute Mutiny se compose d’extraits de la vie quotidienne du duo, d’enquêtes et veilles urbaines et d’expérimentations et documentations liées au processus créatif d’intervention urbaine.

La tenue de ce blog a contribué à articuler les éditions d’artiste publiées chez Éditions Carton-pâte, Penser Sauvage (2012), Negatifx (2016) et Folksotopy Vol. 1 (2017).

L’édition inédite Mute Mutiny, publiée chez Éditions Carton-pâte en 2020 et déployée aux Moyens du bord pour l’exposition « Megamix », archive une sélection de traces de présence, de phénomènes et de situations créées par des citoyens anonymes et observées par David Renault et Mathieu Tremblin.

LES TEMPS FORTS LIÉS À L’EXPOSITION ?

Vendredi 19 février 14h>19h : Inauguration de l’exposition avec visites privées en compagnie des Frères Ripoulain (Sur réservation)

Samedi 20 février 14h>19h : Visites privées en compagnie des Frères Ripoulain (Sur réservation)

Mars 2021 (date à déterminer) : Rencontre/débat, en visioconférence, avec les Frères Ripoulain + Guests (Sur inscription)

%d blogueurs aiment cette page :