Porosités – du 17 au 28 mai 2018

Exposition du 17 au 28 mai 2018
aux Moyens du Bord, Manufacture des Tabacs de Morlaix
vernissage le jeudi 24 mai à 18H00.

Une résidence de Alice Heit au Lycée agricole de Suscinio (Morlaix) avec Les Moyens du Bord
Artiste identifiée sur le territoire pour sa démarche pluridisciplinaire, Alice Heit est issue d’une formation Arts appliqués et une spécialisation dans la création textile à l’Atelier National d’Art Textile où elle s’est formée à différentes techniques de tissage.
Au fil de ses rencontres et de ses expériences, elle s’est initiée au cinéma argentique et à différentes techniques de gravure (pointe sèche, lithographie, aquatinte…).
C’est ainsi qu’aujourd’hui, sa pratique artistique navigue entre le cinéma expérimental, le tissage et la gravure, ses oeuvres s’inspirant d’une nature protéiforme.
« J’ai ouvert un petit laboratoire exploratoire en me lançant dans des expérimentations de techniques nouvelles pour moi : le monotype, le vernis mou, le pochoir… mais surtout, j’ai développé tout un travail d’impression sur textile sur soie à partir des techniques de la taille douce, me permettant de mêler deux savoir-faire que je pratiquais jusque là séparément   : la broderieet la gravure. J’y mène une exploration très personnelle des porosités au sein du monde naturel entre le non-humainvégétal, animal et l’humain, où le féminin surgit puissamment: enchevêtrements symboliques, visions intérieures…»
Alice Heit


Le travail des étudiant.e.s avec l’association Spirale
Le lycée agricole de Suscinio affectionnant particulièrement les projets art et nature, sont encouragés les croisements entre le regard artistique et le regard scientifique sur un même objet.

En BTS Gestion Protection de la Nature, au-delà de l’expertise des milieux naturels et des modes d’intervention plus techniques et rationnels sur l’environnement, nous souhaitons donner dans cette formation toute sa place au regard poétique, sensible et symbolique sur le monde qui nous entoure.
De là sont nés l’atelier de gravure sur le thème des Porosités et la proposition d’explorer d’un point de vue plastique les frontières mouvantes du vivant comme les interelations entre êtres animés et inanimés, humain et animal, humain et végétal, humain et minéral.

Publicités
Publié dans ACTUALITES, Médiation
%d blogueurs aiment cette page :