Salut c’est cool aux Moyens du Bord

Exposition du 25 mars au 15 mai 2016
en lien avec Wart et le festival Panoramas
Aux Moyens du Bord, Manufacture des Tabacs
ENTRÉE GRATUITE
Ouverture du mercredi au dimanche de 14h à 18h30,
le jeudi à partir de 12h et sur rendez-vous
Visite de groupes sur réservation au 02 98 88 25 62

unnamed

crédits photos Flavien Berger

 

À la frontière de l’art contemporain et de la musique, le projet Salut c’est cool rassemble quatre garçons autour d’une esthétique commune mêlant culture web, tendance disco et poésie décalée. Ayant acquis leur notoriété grâce à leurs concerts (souvent à la limite de la performance artistique) et leurs vidéos devenues cultes, ils investissent les Moyens du Bord avec leurs installations.

Pour cette « exposition – installation », ils nous promettent des bouts de morceaux, du contenu précieux, le sentiment d’abondance, de la poudre de fée, des sacs volants, du scotch gris, de l’eau, une corbeille, un programme riche (…) et bien d’autres choses!!!

Séparateur

Téléchargez le dossier de presse

Je veux comprendre… Salut c’est cool

Créé en 2010, le groupe Salut c’est cool mène un projet d’art total mêlant musique, vidéo, montage photo et dessin, dans l’esprit du «do it yourself».

Depuis 2013, ils multiplient les prestations scéniques et suscitent l’hystérie des fans de musique techno.

Essayer de comprendre ce qu’est Salut c’est cool, c’est comme essayer de saisir ce qui anime une partie de la génération des 15 – 30 ans: celle qui est née avec un ordinateur dans les mains, qui a joué aux cartes Pokémon et qui est sensible aux musiques électroniques. On découvre un nouveau vocabulaire (« gabbers », « white trash », « vocoder » ), une nouvelle esthétique (qui peut nous paraitre douteuse), des nouveaux outils artistiques, un nouveau style de musique, un humour particulier : celui de l’absurde et de la dérision.

Mais qui sont ces gens qui arborent la coupe mulet avec détachement, dessinent sur Paint à la souris d’ordinateur et servent du pain-pâté à leur public en chantant «Salamalekoum»?

S’ils passent pour des artisans du mauvais goût, ils n’en sont pas moins sincères quant à leurs aspirations (faire la fête) et leur amour pour leur public. Ils échappent à toute logique, à tout catalogage. Ils sont en dehors des normes et des attentes et ne délivrent pas d’autre message que celui de s’amuser et faire la fête.

Alors a priori, le meilleur moyen de les comprendre est encore de ressentir: regarder leurs clips et leurs vidéos déjantées, écouter leur musique, voir un de leur concert sans se poser de question et se laisser happer par l’ambiance, retrouver cette envie de vivre l’instant présent sans préjugés et dans la franche camaraderie.

L’exposition «Salut c’est cool aux Moyens du Bord» est à l’image du groupe: un espace d’expérimentation et de liberté. Déroûtant mais authentique…

Rendez-vous sur: www.salutcestcool.com

à lire :
– Groupe à suivre : Salut C’est Cool, quand le mauvais goût devient jubilatoire
Par Maxime de Abreu pour Les Inrocks
– Salut C’est Cool, les homo ludens
par  Maxime Deshayes pour Un Mauvais Coton
Interview Express
Par Maxime de Abreu pour Les Inrocks

à voir :

 

Publicités
Publié dans ACTUALITES
%d blogueurs aiment cette page :