Tiens, voilà le charretier qui s’en va ! – Cédric Guillermo

Du 2 juillet au 20 septembre 2015
Vernissage le samedi 11 juillet à 18h30
Aux Moyens du Bord, Manufacture des Tabacs
Du mercredi au dimanche de 14h30 à 18h30 et le jeudi à partir de midi
Rencontre avec l’artiste le dimanche 20 septembre à 16h

Tiens, voilà le charretier qui s’en va !

Exposition de Cédric Guillermo,

Cédric Guillermo, « Tiens, voilà le charretier qui s’en va ! »

Cette exposition s’articule entre deux mondes, celui de la mer et de la terre, mettant en évidence les connexions et similitudes existantes : travail difficile, travail mécanisé et répétitif.
De cette manière Cédric Guillermo porte une interrogation auprès de ces deux mondes sur les différents modes de production par le biais de réflexions sculpturales et graphiques.
Cédric Guillermo, Potasse, réalisé à l'occasion d'une résidence à l'Usine Utopik

Cédric Guillermo, Potasse, réalisé à l’occasion d’une résidence à l’Usine Utopik

C’est par ailleurs l’occasion de repenser la ruralité dans un contexte décloisonné, sans cliché, mais soucieux de la nature et de l’humain. Par le détournement, il distille une ironie révélant les défaillances et les contradictions de notre société de consommation.
Dans le cadre de cette exposition, Cédric présentera le travail réalisé dans le cadre de sa résidence aux Jardins Solidaires.
 

Cédric Guillermo est né à Vannes en 1986 et travaille en Bretagne. En 2008, il obtient un premier diplôme à l’Ecole Supérieure d’Arts de Lorient puis en 2010 à l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris.

http://www.cedricguillermo.com/

Advertisements
Publié dans ACTUALITES
2 comments on “Tiens, voilà le charretier qui s’en va ! – Cédric Guillermo
  1. […] En 2015, il est invité en résidence par les Moyens du Bord aux Jardins Solidaires: « La boîte à outils » Une exposition lui est consacrée du 1er juillet au 20 septembre 2015: « Tiens, voilà le charretier qui s’en va ». […]

  2. […] des œuvres de Cédric Guillermo à l’occasion de son exposition aux Moyens du Bord  Tiens, voilà le charretier qui s’en va ! du 2 juillet au 20 septembre […]

Les commentaires sont fermés.

%d blogueurs aiment cette page :