Agenda: L’art en campagne – lundi 13 janvier

Journée nationale de mobilisation des artistes et des acteurs culturels, simultanément dans 11 régions de France.
Le programme dans votre région

Bretagne – Rennes
Débat public : quelle nouvelle décentralisation pour les politiques culturelles?

15h – 18h – Musée de la Danse, Rue Saint-Melaine – Rennes

Contact: Fabien André – Tél.06.03.45.74.03 – fabiena@derezo.com
Plaquette Débat Rennes

afficheartcamp

Politiques locales : un nouveau souffle pour une politique publique de la culture ?

La nécessité d’une politique culturelle publique n’est pas une simple posture, déclaration ou poursuite d’un état de fait, cela relève bien d’une volonté qui doit sans cesse se redonner un souffle nouveau. Et c’est précisément dans un contexte de crise qu’il faut miser sur la création. C’est la vocation des artistes et des créateurs de donner à voir de nouvelles manières de penser, de nouvelles façons de voir notre monde. Car la création n’est pas seulement un secteur d’avenir, créateur d’emplois non délocalisables et moteur d’une économie locale, sa vitalité est l’indicateur d’une nation qui prend en main son destin commun.

Cependant, le dialogue des acteurs culturels avec leurs interlocuteurs politiques semble parfois difficile sur de nombreux sujets : loi de décentralisation, projet de loi d’orientation pour la création, affaiblissement du budget de la culture, réforme du régime spécifique de l’intermittence, éducation artistique et culturelle…

Alors même que les collectivités territoriales contribuent très largement au financement de la culture (70%), elle ne semble pas pour autant centrale dans leurs arguments de politique générale. Elle reste trop souvent la variable d’ajustement de budgets difficiles à boucler, et sur le fond, trop sujette à l’indifférence du débat public. Les baisses constatées dans de nombreuses collectivités territoriales mettent en péril la pérennité de l’action artistique et culturelle. Les économies escomptées sont dérisoires mais les conséquences sur le terrain sont dramatiques.

En parallèle, le budget du Ministère de la Culture, ne cesse de s’éroder d’années en années, derrière l’apparente préservation des crédits de la création. Pourquoi cette nouvelle diminution de 2% en 2014 alors qu’il ne représente déjà plus que 0,84% de celui de l’Etat ?

Le secteur culturel n’est pas seulement dans le désir d’une « exception » : faire le choix d’une politique culturelle c’est aussi faire le choix de défendre un espace civil non-consensuel. La parole des artistes est une parole qui interroge, critique et déconstruit. Il est temps de changer d’orientation et d’oser un plan de développement pour l’art et la culture. Il est temps de redonner sa place à l’art dans une société démocratique en mal de projet collectif.

Cette journée de débat national déclinée en région vise à remettre sur la place publique les questions fondatrices de notre rapport à la création artistique, de la place que nous voulons bien lui accorder comme pivot central de nos sociétés modernes. Elle est aussi un appel à une reconnaissance mutuelle entre acteurs culturels et acteurs de la vie politique.

– Quelle place dans les programmes électoraux pour l’art et les artistes ? Quel dialogue avec les créateurs ?
– Quelle volonté politique à travers des choix budgétaires ambitieux et courageux pour la culture?- Quelle dynamique culturelle croisée entre les collectivités hors de toute compétition marketing territoriale ?
– Quelle véritable politique d’éducation artistique et culturelle pérenne et généralisée ?

– Quel engagement de nos élus locaux dans les débats législatifs nationaux pour une politique culturelle exigeante et libre ?

Ce sont toutes ces questions et bien d’autres, portées par tous les secteurs de la culture, toutes les organisations professionnelles, tous les artistes et publics convaincus et, tous les élus aujourd’hui en campagne qui feront l’objet des échanges publics proposés à travers toutes les régions de France.

Publicités
Publié dans ACTUALITES, Agenda
%d blogueurs aiment cette page :